Actualités

Une nouvelle bande dessinée pour le dépistage de la bilharziose a été réalisée en Français et en Malgache grâce au soutien de la fondation Saint Paul de Fribourg. Ce document sera distribué avant la fin 2015, dans les différents dispensaires de l'île pour sensibiliser la population aux risques de cette maladie. Dans le même temps nous avons réalisé un poster sur l'hygiène.

 

Dans la zone pilote de la commune d’Ivato, district d’Ambositra :

- L'éducation à la santé, auprès des patients avec les infirmières du dispensaire, va pouvoir continuer grâce aux différents outils (BD, posters...). 

L'information des mères de famille en matière d'hygiène et de maladies endémiques (la bilharziose, la tuberculose, les diarrhées...) est indispensable pour contribuer à la bonne santé de la population. Outre la distribution des bandes dessinées et des posters, Nous prévoyons de réaliser des jeux interactifs et diaporamas pour animer les séances d'éducation. 

- L'achat régulier de médicaments reste indispensable pour le bon fonctionnement du dispensaire. Reste à fournir aussi pour la salle d’examen et de soin, un microscope performant et un appareil pour les analyses sanguines.

- MAISON D'ACCUEIL POUR LE DISPENSAIRE :

De nombreux patients venant souvent de très loin à pieds, dorment dehors en attendant l'ouverture du dispensaire. Un ingénieur conseil a établi les plans détaillés de cette future maison qui sera construite sur le terrain derrière le dispensaire actuel. Nous n'avons actuellement pas encore recueilli suffisamment de fonds pour démarrer ce projet d'un montant global d'environ 94000 euros. Des demande de fonds sont en cours mais toute contribution est utile. Une équipe de E.V.A. Madagascar se rend sur place fin septembre 2015 pour coordonner ce projet avec les personnes concernées.

 Inauguration du dispensaire après avoir terminé les travaux de réhabilitation et l'installation du groupe électrogène


 
- ECOLE D'IVATO :
 
Il reste encore à prévoir la cantine (qui se tiendra dans l’ancien bâtiment ), pour cela une adduction d'eau potable par forage est nécessaire. Un espace maraîcher pour la cantine a été réalisé à côté de l'école. 

 

Adduction d’eau potable pour la commune : les enquêtes préliminaires sont effectuées et le maire a déposé une demande officielle à la région. Forts de ces éléments des dossiers de demande de subvention, aidés par l’ancien ministre de l'eau sont en cours auprès du Grand-Lyon, Veolia, Réseau. Certains éléments techniques doivent encore être précisés.